Comme je le disais.

Publié le 22 Décembre 2016

Voilà ! Comme je le disais, mon roman (Le Princess Dream) est digne d'apparaitre sur la liste des best-sellers pour l'année en cours. POURQUOI ?

Il est bon, tout simplement. Les personnages sont attachants, l'action s'enchaine à un rythme soutenu, l'écriture est fluide, les sujets sont d'actualité et les rebondissements sont imprévisibles. Que faut-il de plus ?

Bon d'accord ! Ce n'est pas du Balzac, du Dostoïevski ou du Hugo, mais ça vaut bien du Dan Brown, si je peux me permettre.

On y voit, car c'est comme au cinéma, la toute jeune et belle Claudi s'aventurer dans le domaine du journalisme et du spectacle, on y lit les exploits d'un caïd milliardaire toujours en quête de développer son business, on y côtoie le milieu interlope tout autant que celui des informaticiens, on y voyage d'un pays à un continent, on admire la cour avec laquelle le caïd entreprend de séduire la beauté et pendant 550 pages on ne s'ennuie pas une minute.

Donc ! Ce sont tous les ingrédients qui constituent les qualités requises pour devenir un best-seller. Alors comment se fait-il que personne du milieu littéraire ne l'ait pas vu ? La réponse est simple. Personne ne l'a lu. Pourquoi ? Savez-vous combien de manuscrits reçoit mensuellement la maison d'édition Lattès, par exemple ? La réponse, c'est quatre mille. Rien de moins. Pensez-vous qu'ils lisent tout cela ? Jamais. Ils lisent ceux qui leur sont recommandés. Point final.

Et je ne suis pas recommandé pour la bonne raison que je ne connais personne.

Je suis un fantôme.

 

Respecté mes Droits d'auteur

Oeuvre originale de Robert Alair

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #Le Princess Dream

Repost 0
Commenter cet article