Articles avec #la bombe tag

Publié le 29 Avril 2017

 

Fort occupé avec les deux trouble-fêtes, Mohammed en profita pour se glisser à l’intérieur et se diriger vers le grand escalier qui mène au premier, lui-même ouvert sur une immense cafétéria. Il jeta un regard furtif vers ses deux amis qui créaient une parfaite diversion et s’amena d’un pas assuré vers l’étage. Les gardiens ne le virent jamais. Il repéra facilement les toilettes. La vaste salle était pratiquement vide à cette heure et il croisa un homme qui sortait tandis qu’il entrait.

 

- Celle du fond ne fonctionne pas ! lança-t-il sans regarder à qui il s’adressait.

- Merci.

 

Un sourire en coin apparut au visage du terroriste. Il comptait déposer son colis justement à cet endroit.

 

- Merci en effet ! grommela Mohammad. Je ne vais pas l’utiliser maintenant que je sais.

 

Il se dirigea vers la toilette sise au centre, souleva immédiatement le couvercle et y glissa sa bombe scellée dans un sac étanche de sa composition. Il s’assura que l’antenne demeure hors de l’eau et referma le couvert. Il rendossa son havresac et s’orienta vers la sortie. Ses deux complices étaient toujours à argumenter avec les gardiens.

 

- Puisque c’est comme ça, criait Jawad, je vais prendre un rendez-vous hors de votre building et je vous emmerde !

- Monsieur ! Soyez poli !

- Je serai poli quand je le voudrai.

- Peut-être ! Mais vous ne verrez personne ici sans vous identifier.

- Ah oui ! poursuivit Mehdi. C’est comme cela que Gainstar traite ses collaborateurs.

- Parfaitement ! C’est comme cela pour tout le monde à la réception.

 

Mohammed repassa les portes alors que plusieurs curieux bouchonnaient l’entrée. Il monta sur sa bicyclette et s’empressa de déguerpir.

 

- Très bien. Très bien ! fit Jawad plus conciliant. Nous reviendrons demain dans ce cas.

- Oui ! C’est vrai, reprit Medhi, on voulait passer incognito. Ce n’était pas une bonne idée. Nous parlerons avec nos collaborateurs de Gainstar.

 

Satisfaits de voir les deux hommes faire marche arrière, les deux gardiens regardèrent les deux Arabes quitter les lieux sans demander leur reste.

 

À midi pile, alors que la cafétéria était bondée, la bombe explosa.

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #La bombe

Repost 0

Publié le 28 Avril 2017

 

Mohammed regarda fébrilement sa montre. Elle indiquait 9.02h. Voilà deux minutes de retard sur son horaire planifié. Il fallait faire vite. Accroché à son dos, il transportait son colis meurtrier et se dirigeait d’un pas ferme vers l’édifice prestigieux de Gainstar situé en plein centre-ville de Montréal. Il projetait de se rendre directement à la cafétéria de la compagnie informatique et d’y placer sa bombe dans les toilettes. Enfouie sous le couvercle de la chasse d’eau, seule l’antenne reliant le mécanisme explosif demeurerait hors de l’eau, mais quand même à l’abri des regards. Une fois bien fixée, il ne lui resterait qu’à sortir tranquillement du bâtiment. À midi sonnant, il composerait le numéro de téléphone déjà en application sur son iPhone et la bombe exploserait.

 

Il se pointa à l’immeuble monté sur sa bicyclette de livreur de courrier. Suspendu au cerceau central, on pouvait facilement lire « Rapid mail ». Il gara sa monture bien en évidence devant les grandes portes s’assurant que les gardiens de sécurité postés à l’entrée ne manqueraient pas de le voir. Jawad et Medhi arrivèrent à ce moment précis, passant à un mètre de Mohammed qui fit semblant de ne pas les apercevoir. Dès leur arrivée, les deux gardes du corps s’interposèrent pour stopper les deux individus louches qui échangeaient en arabe et qui s’offusquaient qu’on veuille les arrêter.

 

- Quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? lança Jawad en direction d’un des gardiens et, qui tentait de s’avancer à l’intérieur, tandis que Mehdi dévisageait l’autre brigadier.

- Un instant, je vous prie. Qui venez-vous voir chez Gainstar ?

- Ce n’est pas de vos affaires ! tonitrua Jawad.

- Si ! ça l'est justement.

- Nous avons un rendez-vous, poursuivit Medhi.

- Avec qui, s'il-vous-plait.

- Je viens de vous le dire.

- Vous n'avez mentionné aucun nom !

 

 

Suite 2 de 2, demain.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #La bombe

Repost 0

Publié le 27 Avril 2017

Demain, dans une suite de deux, voyez si la bombe explosera ?

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #La bombe

Repost 0