Cupidité.

Publié le 17 Mars 2017

*

Le caïd imagina toute une pléiade de stratégies pour inciter tout un chacun à garnir ses coffres. C’est ainsi qu’il offrait une gamme de forfaits suivant le moment, l’heure, le jour, la semaine, le mois de l’année pour satisfaire les besoins des clients désireux de faire parler d’eux. Le petit dix mille dollars de contribution devint le privilège d’acquérir un espace dans la grille horaire. La réputation du Paris Monaco grandissait toutes les minutes et poussait du même coup le tarif à s’élever de manière exponentielle. La promesse de voir l’assistance franchir le demi-milliard d’auditeurs garantissait un public incomparable.

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #Le Princess Dream

Repost 0
Commenter cet article

Fabymary POPPINS 17/03/2017 15:21

Cupide, ça je ne suis vraiment pas, bises

Robert Alair 17/03/2017 17:24

C'est tout à ton honneur.