Ariboudine face à lui-même (suite).

Publié le 24 Février 2017

Tout ce travail, ces derniers jours le surmenait. Il se rendit à la salle de bains pour se contempler dans la glace. Sous ses yeux, deux zones grisâtres en demi-lune soulignaient sa détermination ainsi que sa fatigue accumulée. Il fixa son regard volontaire, mais il songea qu’il devait probablement être le seul à voir quoi que ce soit dans cette lueur injectée de forces obscures. Ses cheveux de plus en plus clairsemés sur son front soucieux brillaient par leur absence alors que son nez droit, mais proéminent affichait son insolence. Ses lèvres ourlées dégageaient, une fois entrouvertes, ses formidables dents blanches et le sauvaient très certainement de l’indifférence. Il tenta un sourire, mais ce ne fut que pour entrevoir la tristesse au fond de lui-même. Il reconnut ce spleen qui l’habitait depuis toujours et qu’il s’employait à soustraire à la vue de toutes les manières possibles. Il discerna son masque se surimposant sur son visage meurtri, ce fard dissimulant cette funeste mascarade qui enveloppait sa conscience. Ses yeux noirs ne reflétaient-ils pas son manque d’âme ? Il s’attarda à fouiller son for intérieur. Se pourrait-il qu’après sa mort, il s’incarne sous un nouvel avatar ? Existerait-il un univers distinct et indépendant de celui-ci, capable de supporter d’autres essences, d’autres types d’occurrences et qu’il pourrait circonvenir à loisir ?

Chapitre 89 Le Princess Dream.

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #Le Princess Dream

Repost 0
Commenter cet article