L'art de l'illégalité.

Publié le 2 Février 2017

 

- Ma chère Claudi, expliqua Ari. Vous avez carte blanche. Nous vous filmerons du haut des airs et vous donnerons un caméraman qui poursuivra son travail à vos côtés, comme autrefois.

- Oui, continua Éric, la différence, c’est que nous capterons à leur insu les personnes à qui vous parlerez. Nous aurons peut-être un autre son de cloche intéressant par la suite.

- En effet ! Poursuivit Ari. Imaginez que vous interviewez une vedette montante présente au Festival de Cannes et qui vous dit, par exemple, que son mariage avec monsieur X est un pur enchantement. Prolongation *  pourrait surveiller le couple et jouer au paparazzi pour découvrir une scène de ménage impromptue.

- On pourrait même, ajouta Éric, montrer un bout de film où l’on entrevoit les deux amants, se disputer. Vous voyez l’impact ?

- Je commence à comprendre, acquiesça Claudi. Mais est-ce légal ?

 

Un éloquent silence suivit cette remarque tandis qu’Ari et Éric échangeaient des regards complices. Ari voulait créer une bombe dans le domaine de la télédiffusion. Un genre de document-choc. La légalité ne pourrait probablement pas toujours prédominer.

 

* Chapitre 64 : Prolongation, c'est le nom donné au satellite de communication, propriété exclusive d'Ari Amy. 

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #Le Princess Dream

Repost 0
Commenter cet article