Quelques mots sur l'auteur : Robert Alair

Publié le 2 Janvier 2017

 

Me voilà.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Euh ! Je n'aime pas parler de moi, mais je comprends votre curiosité à mon égard. On veut tous savoir qui se cache sous le costume et pourquoi.

Ne vous laissez pas berner par ce couvre-chef de capitaine et cet air roublard d'un type qui a tout vu et qui va vous berner. Non, mais franchement !

Diplômé de l'UQAM en Études littéraires, homme d'affaires et courtier immobilier, j'ai touché à beaucoup de domaines par intérêt et souvent par nécessité. Je m'intéresse à tout. L'écriture, la musique et l'art abstrait sont des passions dévorantes qui ont occupé une appréciable partie de ma vie, même si cela n’a pas abouti, jusque là, à une carrière me permettant d'en vivre adéquatement.

 

Je suis divorcé et remarié, j'ai eu deux enfants qui sont grands maintenant et je compte vouer plus de temps que jamais à la suite de la rédaction du projet du Princess Dream ainsi que d'autres projets d'écriture. Je ne connais pas la vie palpitante d'Ari Amy, autrement que dans mon imaginaire, mais je partage son goût pour la beauté.

 

Le Princess Dream n'est pas qu'un yacht de luxe, c'est un voyage exaltant par delà les océans de notre petite planète, c'est une histoire d'amour, une aventure amusante pour se distraire des aléas de nos vies  souvent monotones, avouons-le.

 

J'aimerais vous dire que je suis issu d'une famille de truands notoires et que j'ai été abandonné en bas âge. Que j'ai bourlingué sur toutes les mers et participé à toutes les guerres, que j'ai une femme sur chaque continent et que ma vie est un enfer ! Il n'en est rien. Je dois me contenter d'une petite vie ordinaire, un peu comme la vôtre, peut-être ? Pour pallier mon ennui, je me prostitue finalement en créature littéraire. Est-ce bien le cas ? Suis-je encore en train de mentir ? Qui suis-je vraiment ? Mon père n'était-il pas de la CIA et ma mère une héritière des Rothschild ? Et quelle est donc cette puce qu'on m'a injectée sous la peau ? Qui établira ma réelle identité ? Merci de sympathiser avec ma misère.

 

Nous cachons tous un petit monstre en chacun de nous et un jour, le mien sortira pour me foutre une véritable trouille. Je sais... vous attendez votre tour, vous aussi.

 

D'autres révélations suivront... Je pense avoir une main gagnante. Et vous ?

 

 

Rédigé par Robert Alair

Publié dans #biographie

Repost 0
Commenter cet article

Fabymary POPPINS 03/02/2017 15:59

J'adore ton portrait et moi j'en connais un peu plus en tant qu'amie sur toi, bisous

Robert Alair 03/02/2017 18:08

En effet ! Tu peux compter sur mon amitié. C'est sacré.

Alex 03/01/2017 02:33

Tu parles que j'ai une main gagnante. En 2016 ça été la galère toute l'année et mon petit doigt me dit que ce n'est pas fini. Alors ta main à cinq as, tu peux te la mettre où je pense...

Robert Alair 03/01/2017 19:40

Voilà quelqu'un d'optimiste : bravo ! Il est vrai que l'année 2016 n'a pas été facile, je le concède, mais tout ce qui monte fini par descendre et vice-versa, bien que... Toujours est-il qu'une flush royale est aussi une main gagnante. Brassez donc vos cartes ou changez de jeu. Bref ! Bonne année 2017 et merci de lire mon blogue.